Qui a inspiré James Bond ?

Télécharger le podcast

Son nom est Bond James Bond, mais James a-t-il vraiment existé?

Connu par son matricule 007 au cinéma et en livre, James Bond est un personnage de fiction qui a été créé en 1952 par l'écrivain. Ian Fleming. Fait important : Ian Fleming était un espion britannique avant d'être un écivain. Il semble d'ailleurs qu'il se soit inspiré pour le matricule 007 du sigle utilisé comme signature dans les documents du service de renseignement de la Naval Intelligence où il travaillait.

Ian Fleming a inventé ce personnage pendant ses vacances dans sa propriété de Goldeneye située en Jamaïque. Le nom de james bond était en fait le nom de l'un des amis de Ian Fleming qui était ornithologue. D’ailleurs, dans ses aventures, si quelqu’un tue un oiseau, Bond le tue. On note le petit clin d’œil dans « Meurs un autre jour », où James se fait passer pour un ornithologue. Mais ce n'est pas de cet ornithologue qu'il s'est inspiré pour les traits de caractère de son personnage! Ian Fleming s'est plutôt inspiré de Dušan Popov, un agent double voire même triple!!! Dušan Popov travaillait donc pour les Britanniques, mais aussi pour les Allemands et les Serbes. Ian Fleming l'avait rencontré dans un hôtel, pendant la Seconde Guerre mondiale et popov l'avait impressionné car il l'avu vu miser 38 000 dollars à un jeu de carte, le baccara et il avait remporté ce coup! Sauf qu'il s'agissait en fait d'un coup de bluff. Vous avouerez qu'il faut etre sacrément joueur!

Ian Fleming se serait aussi inspiré d'autres personnes de son entourage comme l'officier Patrick Dalzel-Job qu'il avait côtoyé lors de certaines missions et qui l'avait marqué puisqu'un jour Patrick Dalzel job avait fait évacuer contre les ordres de son commandement la population civile du port de Narvik. C'était quelques jours avant le bombardement de Narvik par l'armée allemande en 1940. Et cette décision qui avait permis de sauver toute une population, avait été récompensé par le roi de Norvège qui avait féliciter Ptarick Dalzel Job en lui remettant la croix de chevalier de l'Ordre de Saint-Olaf. Ça lui avait d'ailleurs permis d'échapper à la cour martiale puisqu'il allait etre jugé pour avoir désobéi! Si vouis vous intéressez à la vie de ce personnage, il y a un livre très intéressant qui est paru intitulé Patrick Dalzel-Job, Le vrai James Bond, aux Editions Heimdal, 1997.

Dans les autres inspirations de James Bond il y a aussi le frère de Ian Fleming, Robert Peter Fleming, qui était un aventurier, chasseur et écrivain. Par exemple en 1932, il est parti sur les traces du colonel Fawcett dans la jungle brésilienne. Ce militaire, cartographe, archéologue et explorateur britannique a disparu dans la jungle brésilienne en tentant de trouver une cité perdue et obert Peter Fleming a souhaité aller le trouver! Il a d'ailleurs écrit son premier livre sur ses recherches, Un aventurier au Brésil. En février 1935, le frère de Ian Flemming a entamé une traversée de sept mois de la Chine du nord depuis Pékin jusqu'au Cachemire à travers les déserts d’Asie centrale. A l'époque il était aussi agent du MI6. En 1938 il a intégré le service de renseignement militaire et en 1940, il est chargé de créer le premier centre d'entraînement d'unités de guérilla. Après de nombreuses promotions et autres aventures, il est finalememnt mort d'une crise cardiaque en 1971 au cours d'une partie de chasse en Écosse.

Mais Ian Fleming a aussi admis s'être en partie inspiré de sa vie pour la vie de James Bond. D'ailleus Fleming a participé à l’élaboration des plans de la mission Goldeneye (qui visait à protéger l’accès à Gibraltar pendant la seconde guerre mondiale). C'est pourquoi il a donné ce nom à sa maison en Jamaïque. Et l'une des aventures de Bond de porter le même nom. Sur le plan personnel, Ian Fleming a été marqué par deux pertes importantes : celle de son père décédé à la guerre, et bond aussi a manqué d'un père. Et le premier grand amour de ian fleming, Muriel Wright, est décédée. Et bond voit aussi mourir son grand amour ds la nouvelle Casino Royale. Et puis, l'agent 007 semble être la pesonne que Ian Fleming aurait aimé être. D'ailleurs beaucoup des traits de Fleming ressemblent à ceux de Bond : ils ont la même taille, même coupe de cheveux, même couleur des yeux, ils apprécient les mêmes repas (œufs brouillés, café), et ils possèdent la même attirance pour les boissons alcoolisées et les cigarettes. D'après son dossier médical, Fleming fumait environ soixante-dix cigarettes par jour et au moins un quart de bouteille de gin. Des excès qui lui ont coûté la vie puiqu'il est mort un infarctus en 1964, à l'âge de 56 ans. Et puis ils aiment aussi les mêmes femmes, ont fréquenté les mêmes écoles, et ont suivi un parcours similaire dans la marine les deux étant montés au rang de capitaine de frégate. Quant à Goldfinger, le grand méchant, c’était un voisin que Ian Fleming appréciait peu. D'ailleurs ce voisin s'était évdiemment reconnu et vexé avait intenté une action en justice contre l’éditeur du livre paru en 1959. Du coup l'éditeur avait du payer des droits d’auteur au véritable mr goldfinger!

Si vous etes intéressé par Bond et son auteur je vous recommande la biographie intitulée Goldeneye Where Bond Was Born : Ian Fleming’s Jamaica de Matthew Parker.