Visions Chamaniques, un film documentaire de David Paquin


09 January 2020

Sur la base de questions existentielles, le documentaire Visions Chamaniques aborde des notions de relations aux autres et la place que nous occupons sur notre planète.

Parce que les chamans observent la vie et la nature, sans s’opposer à l’essence même de notre terre, ils sont un objet de curiosité et souvent restent incompris de la majorité des gens. Ici le réalisateur aborde leur existence et la relation qu’ils entretiennent au monde avec un certain recul, nous permettant de nous projeter, ce qui nous amènera à nous sentir alors comme éloigné de tout et de ce qui pourrait sembler inutile. Mais nous ne sommes pas que dans la simplicité ou le dénuement, on évoquera l’état de conscience avancée, cette forme de visions ou de projections maintes fois montrées (à tort ou à raison d’ailleurs) et faisant partie de l’imaginaire collectif, mais au delà de ces réalités et de ces perceptions différentes c’est aussi à l’observation de coutumes liées au partage et à la compréhension ; le tout baigné d’une réelle spiritualité si loin de notre univers consumériste ; que nous sommes conviés.

VISION02.jpg (1.22 MB)

On fait remonter la pratique du chamanisme à des périodes si reculées que l’art de la peinture rupestre s’en faisait déjà le témoin. Cette existence de rites et d’une manifestation de respect envers la terre nourricière ne s’oppose pas à notre monde moderne et le propos des intervenants est de souligner que chaque être humain a en lui la capacité pour apprendre et s’intégrer. Tout du long des commentaires et des entretiens, on prend plus ou moins conscience que c’est une chose que nous n’avons pas besoin d’apprendre au sens strict du terme, mais que nous pourrions avoir en nous et que nous n’aurions finalement qu’à développer.

C’est donc un vaste sujet car on se posera bien évidemment la question de notre prolifération en tant qu’espèce ainsi que notre manque de considération pour ce monde qui est le notre ; et cela deviendra une réflexion non seulement sur l’humain, mais une réflexion philosophique, existentielle même. Notre place dans la nature, notre conception du cosmos - on parle également de vibrations - sont abordés, et finalement, peu à peu, nous avons l’impression de comprendre qu’il s’agirait de s’ouvrir et d’accepter le monde qui nous entoure. Ce parti pris pourra en gêner plus d’un, mais considérons que la vision du réalisateur et son approche lui appartiennent tout en gardant à l’esprit qu’il faut savoir rester ouvert ; et que c’est à chacun de déterminer ce qu’il veut croire et là où il souhaite aller.

Ce film documentaire est plutôt passionnant mais reste troublant à bien des titres, car au delà des apparences que voit-on et que perçoit-on ? Pourquoi une minorité voit-elle nombre de choses que la majorité ne ressent pas, ceci restant une question et non des moindres. Mais remercions le réalisateur de ne pas aller trop loin dans sa rhétorique, ni d’aller trop vers les avertissements et la démagogie bon marché !

Production : Jupiter Films & KFilms
Réalisation : David Paquin
Images : David Paquin, Tom Roeloffs
Son : Batiste Paquin, Alain Girard
Musique : Mystery Circus
Montage : David Paquin
Étalonnage : Pierre Hotte
Mixage : Toni Di Rocco


Sylvain Ménard, janvier 2020