Si Tu Vois Ma Mère, la musique de PHILIPPE JAKKO éditée par le label One Shot


25 avril 2020

Arte a diffusé le 10 avril le film Si Tu Vois Ma Mère de Nathanael Guedj. Histoire sur la vie et la mort, comédie, drame également, La musique signée de PHILIPPE JAKKO est sortie au format numérique sous le Label One Shot.

Si la musique de PHILIPPE JAKKO nous semble immédiatement représentative de cette tendance mélodique - et quelque part classique - c’est sans doute parce qu’il utilise avec intelligence les instruments et leur donne pour notre plus grand plaisir, comme dans Max VS Monique, une dimension nouvelle et plus dynamique. C’est alors un plaisir de retrouver des tempos hardi, aux frontières du jazz, et qui ne seraient pas sans nous rappeler quelques moments musicaux de films des années soixante ou soixante dix. Le compositeur a décidé d’opérer à partir du 'thème de Monique' quelques « ré-habillages » et « ré-orchestrations », des variations qui renforcent l’homogénéité autour de la thématique de cette mère ; mais il se laisse porter également par les besoins du métrage, en s’accordant comme il l’a expliqué lui même avec l’univers du cinéaste.

Le sentiment qui ressort à la première écoute de cette composition c’est l’élégance et une certaine nonchalance, un plaisir lié à une jolie écriture, assez simple, mais probablement parce que la musique se devait de ne pas écraser l’histoire et de l’accompagner tout simplement. Ici nous sommes en présence de morceaux qui s’adaptent en fonction du déroulement du scénario, où les instruments s’imposent peu à peu en groupes plus importants, ou reviennent vers des ensembles plus restreints, de petits orchestres de chambre, distillant émotion, légèreté ou tendresse !

PHILIPPE JAKKO fait montre d’un beau talent, se révélant à nous. Souhaitons alors le retrouver rapidement et peut être dans un univers un peu différent, plus dramatique et plus orchestral pourquoi pas ?

Le tout jeune label du nom de One Shot, est une initiative audacieuse, qui relève du défi (surtout en France), ou d’une gageure si l’on préfère, quand on sait le manque d’enthousiasme du milieu cinématographique quant à l’édition musicale. Initiative dingue de deux doux rêveurs - Ah, mais oui, ça fait du bien - venant du milieu du cinéma et de la musique de films ; Fanny Lamothe et Stéphane Junk ! Ces deux énergumènes ont créé le label One Shot dans le but de former des équipes susceptibles de répondre aux besoins des productions et de sortir des bandes originales au sein de cette structure dédiée.

Fanny Lamothe avec qui j’ai eu le plaisir de m’entretenir a travaillé sur maints projets et a impliqué les frères Mike et Fabien Kourtzer dans cette aventure, ceux-là mêmes dont nous avions évoqué le travail sur le beau film Baghdad Station en 2019 (Lire l'article).

Ce label c’est aussi et avant toute chose la passion d’un métier, qui se concrétise au travers de cette naissance, s’ajoutant à un milieu qui n’est finalement pas si encombré que cela ! Mais c’est aussi pour eux la reconnaissance d’une évidence, celle qu’il faut proposer aux réalisateurs et à la production des solutions et les compositeurs qui seront à même de comprendre et d’exprimer ce que les images ne montrent pas… but ultime in fine !

Espérons que l’avenir nous apportera son lot de nouveauté et de plaisir et souhaitons donc à ce jeune label le meilleur…
… qui, à n’en pas douter, avec cette édition du score de PHILIPPE JAKKO pour Si Tu Vois Ma Mère, laisse augurer d’un avenir prometteur…

https://www.cinezik.org/critiques/jaquettes/si-tu-vois-ma-mere2020041100.jpg

Si Tu Vois Ma Mère
(Label : One Shot)
01 The Restaurant
02 Thème de Monique
03 Le rabbin
04 Le mariage
05 Max s'ausculte
06 Love Scene
07 At the Restaurant
08 Max vs Monique
09 Les guitares
10 Vintage Afro Theme
11 Thème de Monique - L'enterrement
12 La maternité
13 Si tu vois ma mère
14 Kristoffer's Cool Sunday Ball


Sylvain Ménard, avril 2020