Anthony Hopkins : le compositeur !


26 septembre 2019

Si on connait l’homme et l’acteur, interprète du personnage de Hannibal Lecter dans le Silence des Agneaux, film qui le consacra réellement - et pourtant sa carrière était déjà fort longue, puisqu’il fut repéré par Sir Laurence olivier en 1965 - on ignore beaucoup plus son implication dans la musique et la composition. Il dira lui même qu’il a réellement commencé à composer à l’âge de 74 ans, ce qui vous avouerez est un âge respectable, d’abord pour débuter quelque chose tout en ayant particulièrement bien rempli sa vie, ensuite en ayant toujours eu à l’esprit cette idée précise, puisqu’il avait déjà écrit la musique des trois films qu’il réalisa en 1990, 1996 et 2007 !

Alors est-ce qu’un grand acteur comme Anthony Hopkins est un grand compositeur ?
Ses musiques de film n’ayant pas fait l’objet d’éditions, du moins qui soient parvenues jusqu’à nous, on devra se rabattre sur la vision (et l’écoute donc) des métrages. Sur August par exemple son score est (sujet oblige) particulièrement classique de forme et enchantera les mélomanes Sur Slipstream, la facture mélodique est bien présente, la structure est un peu moins classique de forme afin d’épouser les doutes et les visions du personnage principal. Et c’est sur son album « Anthony Hopkins, Composer », que se forgera notre opinion, celle d’un homme de goût aux nombreuses influences et références, pétri d’une culture certaine et de l’envie d’offrir de belles choses… que demander de plus alors ?

FilmsAH.jpg (487 KB)

A l’occasion de la sortie de cet album « Anthony Hopkins, Composer », il a d’ailleurs écrit : Je voulais juste être compositeur ; Je suis devenu acteur par défaut, réellement. J'ai eu une bourse d'études dans un collège de musique et de théâtre, espérant obtenir une bourse d'études en musique. Mais je me suis retrouvé étudiant en art dramatique, alors j’y suis resté et ça dure depuis une cinquantaine d'années.

Hopkins01.jpg (254 KB)


Anthony Hopkins a composé les musiques suivantes : en 1990, Dylan Thomas: Return Journey, que suivra en 1996 le film August, tiré de Anton Tchekhov, puis en 2007 Slipstream plus axé vers le drame et la comédie.
En 2012 sort l’album classique Anthony Hopkins, Composer (Classic FM).


Sylvain Ménard, septembre 2019