V WARS : une série Netflix & une série de comics adaptés d’après le roman de Jonathan Maberry


09 mars 2020

V WARS est une série de science-fiction horrifique co-produite par les États-Unis et le Canada de dix épisodes. Sur ce format idéal, ni trop long, ni trop court, la série nous propose une histoire, qui même si elle semble plus ou moins nous rappeler certaines séries ou films, nous propose une vision de ce conflit en devenir nettement plus moderne et angoissante.

Dans un développement moins visuel et plus dramatique - avec camps d’internements, expériences interdites, enlèvement et assassinats - V Wars ose aborder avec un étonnant courage des thématiques dont nous sommes cruellement conscients. Du terrorisme, aux camps de rétention ; Guantanamo nous viendra bien évidemment à l’esprit, mais également les crises migratoires accompagnées de flux de réfugiés ; la série aborde sans complexe ce qui fait trop souvent l’actualité de notre monde dit civilisé. Et c’est là que ces confrontations, qui n’ont pas seulement lieu sur le terrain militaire prennent cette dimension autant philosophique que sociale ; comment faire et comment accepter ceux qui sont devenus différents de nous et qui ne sont également que des victimes, ceci relevant d’une exploitation somme toute classique, du statut du vampire. Ce voisin - malade et contaminé par un virus - pouvant être n’importe qui et pouvant être touché à n’importe quel moment, nous renvoie à l’actualité brûlante et immédiate qui est la nôtre !
Intrigante et bien construite, pas aussi bavarde qu’on aurait pu le craindre, la série est à découvrir pour ceux qui ne l’auraient pas encore fait.

En parallèle à la série, une série de bandes dessinées sera développée, le premier tome sortant en décembre 2019. Pour saluer la sortie du second tome de ces comics, ce mardi 10 mars, attardons-nous sur le travail d’adaptation de ces ouvrages publiés chez Graph Zeppelin.
S’appuyant sur le travail d’auteurs reconnus et de scénaristes chevronnés, les comics s’intéressent plus aux schémas liés aux confrontations et à l’émergence d’espèces et aux manipulations diverses. Ce qui dans la série n’était pas développé, peut être clairement montré, nous sommes dans un médium qui autorise toutes les explorations.
Le premier Graphic Novel contenant les épisodes 1 à 5, était dessiné par Alan Robinson, un dessinateur assez classique dans son expression ; le second tome contenant les chapitres 1 à 6 le verra ré-intervenir mais partiellement ; ce sera surtout l’arrivée de Marco Turini sur les parties 1 à 3 qui nous interpellera avec son sens si graphique et si cinématographique et ce style très fouillé.
On pourra noter également que certaines phrases et échanges « argotiques » (pour le moins), ne destinent pas ce second tome à de jeunes lecteurs, mais dans la mesure où le premier ne leur était également pas destiné et ce plus en raison de sa violence visuelle, ce Graphic Novel est bien pour lecteur averti.
Notons les nombreuses couvertures d’origines (pour certaines alternatives !) qui sont reprises en fin d’album et remises dans leur contexte. Elles sont pour une grande majorité l’œuvre de Ryan Brown, Alan Robinson et plusieurs sont signées Marco Turini.

Bandeau Comics01.jpg (1023 KB)

Bandeau Comics02.jpg (1.07 MB)


Petit rappel du synopsis :
Le réchauffement climatique qui entraîne la fonte des glaces a déclenché la libération d'un virus inconnu. Un scientifique dépêché en urgence sur place afin de comprendre ce qui se passe, est accompagné d’un pilote d’hélicoptère, ce dernier devenant le patient zéro. C’est d’ailleurs ici que les deux versions divergent, entre la série - où le patient zéro, Michael Fayne, a un rôle de premier plan - et le comics, où il n’apparaît que peu ! Les prémisses d’une guerre entre humain et vampires voient le jour, mais sont nettement accentués dans le traitement scénaristique du comics.

 

Titre : V Wars

La série Netflix
Distribution
Ian Somerhalder : Dr Luther Swann
Adrian Holmes (en) : Michael Fayne
Jacky Lai : Kaylee Vo
Kyle Breitkopf : Desmond « Dez » Swann
Kimberly Sue Murray : Danika Dubov
Peter Outerbridge : Calix Niklos
Michael Greyeyes : Jimmy Saint
Kandyse McClure : Claire O'Hagan
Samantha Liana Cole (en) : Theresa
Teddy Moynihan : Jergen Weber
Sydney Meyer : Ava O'Malley
Laura Vandervoort : Mila Dubov

Création : Glenn Davis et William Laurin
Réalisation : Brad Turner, T. J. Scott, Kaare Andrews, Marita Grabiak, Bobby Roth et Ian Somerhalder
Scénario : Jonathan Maberry, Sam Beck, Charlie Cleven, Glenn Davis et William Laurin
Direction artistique : Peter Emmink
Décors : Theresa Tindall
Costumes : Leslie Kavanagh
Photographie : Craig Wright
Montage : James Patrick, David B. Thompson, Paul G. Day, Paul Whitehead et Geoff Ashenhurst
Musique : Andrew Lockington et Michael White
Production : Brad Turner, Ian Somerhalder, Eric Birnberg, Thomas Walden, David Ozer, Ted Adams et James Gibb


Sylvain Ménard, mars 2020