SORTIE DVD : PIG (Mani Haghighi), quand le cinéma iranien nous offre une belle perle.


15 avril 2019

Pig de Mani Haghighi est un film iranien sorti en 2018 et qui a été sélectionné en compétition officielle à la Berlinale de la même année.

Un serial killer s’en prend aux cinéastes les plus connus de Téhéran, les décapitant tour à tour. Hasan Kasmai, un réalisateur censuré pour son caractère et son non respect des conventions, est épargné. Devenant la cible des réseaux sociaux, voyant son actrice fétiche le quitter, confronté à la désaffection de nombre de ses relations, il essaie de comprendre et mène son enquête.
Le titre qui signifie « Porc » donne la mesure de ce métrage qui multiplie les scènes caustiques et particulièrement osées (si l’on considère la main mise des autorités), des plans de scènes de publicités totalement déjantées aux songes quasi psychédéliques du personnage principal.

Il faut reconnaître que pour un film Iranien, introduire l’histoire par la découverte d’une tête coupée dans une rue animée, tout ça lors des premières minutes, est assez original. On se fait une idée du cinéma iranien - nous avons quelques exemples à l’esprit - mais pas dans ce genre là. Thriller produit dans un pays qu’on imagine peu porté vers le cinéma de genre, il donne dans la critique, celle du milieu du cinéma, mais aborde un point de vue social également, sans que pour autant l’histoire n’en soit détournée ni le sujet travesti. On peut imaginer que le poids de la censure demeure présent, néanmoins le discours paraît relativement libre, avec ces nombreuses pointes d’humour et de dérision.
Nous suivons alors les pérégrinations de ce réalisateur qui s’est vu interdire de tourner, si ce n’est de la pub, puis allons l’accompagner dans son enquête sur des meurtres qui peu à peu l’incriminent.

Si la critique, celle du système, de la police, de la société (internet et ses dérives notamment) est bien présente, comme nombre d’autres films récents le soulignent - nous avons affaire à une véritable histoire avec des personnages bien construits, intéressants et fort bien joués ; à ceci s’ajoutant une mise en scène résolument moderne. Sur ce sujet original, le réalisateur, Mani Haghighi, brosse un portrait d’une société iranienne pas si éloignée finalement de celles de l’occident, où le personnage central en vient à se poser la question de son importance aux yeux des autres, puisque le tueur ne s’en est pas encore pris à lui !

La bande originale est signée Peyman Yazdanian, compositeur qui a déjà une fort longue filmographie, ayant composé depuis une vingtaine d’année, pour des films autant iraniens, français, qu’italiens, sans oublier les co-productions, nombreuses, entre l’Iran et d’autres pays ! Ceci pour expliquer que la bande-son est ici primordiale et que l’ambiance sonore est également déterminante.

Le DVD de PIG sort le mardi 16 avril.

Epicentre Films
Un film de Mani Haghighi
Avec : Hasan Majooni, Leila Hatami, Leyli Rashidi, Parinaz Izadyar, Ali Mofassa, Mina Jafarzadeh.

SYNOPSIS : Un mystérieux serial killer s’attaque aux cinéastes les plus adulés de Téhéran.
Hasan Kasmai, un réalisateur iranien, est étrangement épargné.

BONUS : Entretien avec le réalisateur
Avant-première de France Culture animé par Antoine Guillot
Galerie photos
Bio-filmographie de Mani Haghighi
Films-annonces


Sylvain Ménard, avril 2019.